Close
Lanvin Paris

Lanvin Paris

Qu’elle est la maison de couture la plus ancienne de France ?

Découvrez son histoire

Découvrez LANVIN

Une histoire, une création, une maison, un amour qui débute à Paris au début du 19esiècle


Une femme modeste

Jeanne Lanvin née en 1867 à Paris commence sa première formation dans le milieu de la couture à l’âge de seize ans. Deux ans plus tard, elle décide de s’établir à son compte et de vendre ses propres collections qui se caractérisent essentiellement par des chapeaux sobres, luxueux et élégant. Après quelques années de travail, elle se maria.

Jeanne Lanvin et sa fille
robe de style

Après s’être divorcée, elle gardera de cette union son nom de jeune fille pour sa société et sa fille unique. Une fille nommé Marguerite qui sera sa muse, une source d’inspiration inépuisable et à l’origine d’un véritable « success story ». Une enfant aimé par sa mère qui donnera le commencement d’une nouvelle histoire, celle de la haute-couture.


De fille en aiguille

Tout a commencé bien simplement, une mère réalisant des vêtements pour sa fille et ses poupées. Des créations qui se font rapidement remarquer par les autres mères. Elle en vient part en crée pour les amies de sa fille. Elle devient officiellement en 1908, créatrice de mode enfantine, elle adhère rapidement à la Chambre syndicale de la couture en tant que maison de couture.

1908
La mode enfantine croquée par Jeanne Lanvin

Elle en devint une femme très proche du monde de l’Art et des Arts décoratifs. Cela se transmettait dans ses créations, notamment sur le choix des couleurs et des motifs. Elle devenait une femme influencée par le monde qui l’entourait et cherchait avant tout une certaine modernité dans ses vêtements. Des choix qui définissent tous une beauté attachée à la féminité qui se réinventent chaque saison.

A partir de ce jour-là, elle connaîtra un succès incroyable au travers de toutes ces créations…


Ses robes de style

Les robes précieuses, légères, confortables adaptées pour les jeunes filles pudiques demeureront célèbres pour les femmes de cette époque. Spécialement conçues dans des matières différentes avec un sage décolleté, des manches courtes, un buste long et une taille basse. Ces robes connaîtront un succès impérissable dans des faux noirs et des vraies teintes acidulées. Pour en obtenir des couleurs exclusives, elle ouvrira en 1923 une usine de teinturerie qui par la suite créer sa propre couleur. Un couleur que l’on appelle aujourd’hui le « bleu Lanvin ».

De tous et partout

Jeanne Lanvin ne se contentera pas seulement de haute couture enfantine et de robes soyeuses pour les jeunes femmes. Elle ouvre en même temps que son usine de teinturerie un département qui propose des créations pour les femmes libres. Des tailleurs et tenues plus aventureuses pour les femmes garçonnes. Des collections qui permettrons d’amortir les nombreux effets de la crise quelques années plus tard. Au fil des années, la grande maison de couture ouvrira ces portes dans d’autres villes, tels que Londres, New York, Madrid, Cannes …

En 1924, Lanvin Parfums est créée à Paris. Le lancement de cette nouvelle société permet le premier parfum de Jeanne Lanvin, Arpège. Deux ans après, pour les trente ans de sa fille, elle met en œuvre un nouveau parfum. Un flacon dont la couleur est noire et la senteur d’une impeccable modernité qui contribue au succès incroyable et planétaire de cette nouvelle maison de parfumerie.

Jeanne Lanvin aura été la première couturière a créé une ligne pour enfant, pour femme, pour homme, de parfum et de décoration. Une artiste cultivée, une créatrice talentueuse, discrète, modeste et douée en communication. La vie de Jeanne Lanvin s’arrête paisiblement dans sa quatre-vingtième année, en 1946.


Lanvin sans Jeanne 

Une maison de haute-couture qui continue à fonctionner sous la direction de la muse, Marguerite, fille de Jeanne. Un poste qu’elle occupera jusqu’à son propre décès.

Durant quelques années, la maison connu plusieurs directeurs artistiques qui laisseront lentement la maison se terrer.

En septembre 2001, la direction artistique est confiée à Alber Elbaz autrement dit l’Homme Lanvin. Il « réveille » la maison de haute-couture en multipliant le chiffre d’affaire, il détourne malicieusement les codes de la maison.

Chacune de ses nouvelles créations se rapportait merveilleusement bien à la vision de Jeanne. Des robes au confort gardant un côté pudique, des matières luxueuses et surtout des créations qui libèrent une histoire. Il en reste même fidèle aux nœuds qu’affectionnait particulièrement Jeanne Lanvin. Il y a quelques années maintenant, Alber Elbaz décide de laisser la direction de cette maison.


Depuis le 21 janvier 2019, Bruno Sialelli, nouveau directeur artistique des collections Femme et Homme chez Lanvin. Après avoir acquis une expérience au sein de chez Balenciaga puis chez Paco Rabanne il se met à la tête de cette maison prestigieuse. 

« Je suis très heureux et honoré de rejoindre Lanvin, une maison fondée par une visionnaire qui, parmi les premiers grands couturiers français, a osé proposer un univers complet avec un très large champ d’expression »

Bruno Sialelli.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close